TOP 5 Attractions Disneyland Park {Disneyland Resort}

On continue cette série d’articles sur Disneyland Resort avec mon top 5 (très personnel) des attractions que j’ai préférées au cœur du Disneyland Park. Cet article a mis un peu plus de temps que prévu à arriver (oopsie). N’hésitez pas à me partager vos retours sur vos attractions favorites de ce parc ou celles qui vous attirent le plus.

Si vous m’aviez demandé lors de ma réservation de ce séjour quelle attraction j’étais persuadée de préférer, j’aurais répondu sans aucune hésitation : Haunted Mansion. Malheureusement, le célèbre ride était en rénovation imprévue en Janvier 2019 (foutu layover de Nightmare Before Christmas ^^) . Toutefois, cette rénovation a permis une découverte d’une attraction que j’ai adorée : Indiana Jones’ Adventures (car c’était cette dernière qui était initialement prévue pour la rénovation !

Avant de dévoiler quelles sont mes 5 attractions favorites de ce parc, je vous laisse avec un petit tour d’horizon des attractions que j’ai effectuées dans ce parc et de mon ressenti. Si vous souhaitez plus d’informations sur l’ensemble des lands, je vous invite à lire les articles de Laudine.

Storybook Land Canal Boats : Cette croisière vous mènera à travers les paysages magiques en miniature de différents films d’animation Disney. La grande particularité de cette version est le fait que vous preniez place à bord d’un mini bateau accompagné d’un guide/skipper. Après être passé par l’antre de Monstro la Baleine de Pinocchio, vous aurez l’opportunité de découvrir le Palais du Sultan dans Aladdin, le château d’Arendelle, ou encore les paysages de Cendrillon et Blanche-Neige et les Sept Nains (entre autres). Une attraction à faire pour tous les fans car elle fait partie des attractions présentes lors de l’ouverture du parc le 17 Juillet 1955. Elle est également très différente de part le choix des œuvres utilisées que la version de Disneyland Paris où l’on prend place à bord d’un bateau plus traditionnel.

Même si j’ai été fortement agacée par la présence de deux affreux enfants dans la file d’attente et dans notre barque, je dois mentionner la mignonnitude de cette attraction. Point faible : la file d’attente se fait en plein soleil ! Je n’ose même pas imaginer la faire en plein été avec des petits !

It’s a Small World : Certainement l’une des attractions les plus célèbres des parcs Disney grâce à sa musique des frères Sherman qui entrera dans votre tête et ne vous quittera plus jamais ! La toute première version est bien entendu celle présente dans ce parc. Elle fut originellement présentée à la New York World’s Fair en 1964-1966 avant d’être officiellement transférée à Disneyland pour son ouverture en Mai 1966. Bien entendu on ressent particulièrement la présence de Mary Blair dans les tons de l’attraction. (Vous pourrez d’ailleurs retrouver une partie de son oeuvre dans cet article.) Les 300 costumes, sont quant à eux l’oeuvre d’Alice Davis qui utilisa des tissus spécifiques de chaque région tels que de la soie venant d’Inde ou encore de la laine écossaise. La particularité de la version de It’s A Small World présente à Disneyland est le fait que dans certains pays sont représentés des personnages Disney. On peut ainsi retrouver Cendrillon en France, Alice en Angleterre, Moana en Polynésie, etc. Je vous laisse découvrir ces jolies petites surprises sur place !

Même si j’ai particulièrement adoré la façade blanche de l’attraction, je dois avouer que je n’ai pas été enchantée par cette version que j’ai personnellement trouvée assez vieillotte. On ressent particulièrement cet aspect avec le côté sombre du ride ainsi que la petitesse des bateaux. A ce jour, ma version préférée reste celle de Disneyland Paris mais j’adorerais découvrir celle de Tokyo Disneyland qui a l’air particulièrement kawai.

Matterhorn’s Bobsleds : Avec cette attraction unique on nous invite à dévaler une montagne enneigée à bord d’une luge alpine tout en essayant d’éviter l’Abominable Homme des Neiges. Vous prendrez place à bord d’un blobsled de 6 personnes et vous engagerez dans une course à bord d’une des deux routes. Cette reproduction du Mont suisse Cervin a été ajoutée au parc en 1959 et fut la première attraction de style montagne russe ! Expedition Everest s’en est largement inspirée pour sa création à Animal Kingdom.

Mr Toad’s Wild Ride : Vous reconnaitrez sans aucune difficulté la façade de cette attraction car la même a été reproduite à Disneyland Paris pour le restaurant Toad Hall situé dans Fantasyland également ! Ce dark ride est un peu daté mais plutôt charmant. On prend place à bord d’une voiture dans le manoir de Mr Toad et l’on embarque pour un parcours scénique à travers la campagne anglaise. Une attraction à faire, que vous soyez fan du film d’animation Le Crapaud et le Maître d’Ecole ou non, car il s’agit d’un des rides présent dès l’ouverture du parc Disneyland le 17 Juillet 1955.

The Many Adventures of Winnie the Pooh : Si vous avez suivi mes aventures à Walt Disney World il y a déjà deux ans, vous savez que la file d’attente de Winnie The Pooh est celle que je déteste le plus au monde ! Je comprends tout à fait l’importance d’occuper des enfants mais quel était le besoin de faire autant de bruit? La version californienne de cette attraction est située à proximité immédiate de Splash Mountain au cœur de Critter Country et dispose d’une très jolie zone d’embarquement à l’extérieur. Vous retrouverez également à la sortie une zone de Meet & Greet des personnages de Winnie l’Ourson. L’attraction quant à elle est légèrement différente de la version d’Orlando mais j’ai trouvé les détails particulièrement mignons et le gros plus : le ___ en forme de ruche débordant de miel.

Jungle Cruise : Si vous avez déjà fait l’attraction à Walt Disney World, il n’y aura pas de majeure surprise pour vous. Là encore, l’attraction dépend beaucoup de la prestation du Cast Member et de votre compréhension de la langue anglaise. Cette attraction est un vrai must pour tous les fans de parcs Disney car elle était déjà présente lors de l’ouverture du parc en Juillet 1955 ! Comme beaucoup, j’ai hâte de découvrir le Live Action avec Dwayne JOhnson et Emily Blunt qui a été repoussé et devrait sortir cet été…

Pirates of the Caribbean : La dernière création de Walt. Même si cette version est forcément meilleure (à mes yeux) que celle de Magic Kingdom, je ne peux m’empêcher de l’avoir trouvée lente et vieillotte. Le gros point positif de POTC est l’entrée immersive avec le land New Orleans Square (levez vos mains si c’est votre land favori de Disneyland!). j’ai également beaucoup apprécié le démarrage du ride dans le bayou. Et pour le reste : vous prenez Pirates version Disneyland Paris et vous reproduisez sa progression dans le sens inverse pour avoir la version d’Anaheim. Pour le mot de la fin, vous pourrez rencontrer Redd, la célèbre pirate qui déambule régulièrement dans New Orleans Square ! Attention à tout ce qui brille.

Roger Rabbit’s Car Toon Spin : Vous l’aurez compris, cette attraction située au cœur de Mickey’s Toontown a pour sujet : Roger Rabbit. Vous prendrez place à bord d’un du célèbre taxi jaune, Benny pour une aventure épique à la recherche de Jessica Rabbit. C’est un parcours scènique assez rapide qui ravira les fans du film Qui veut la peau de Roger Rabbit?

Space Mountain : Cette version californienne diffère de celle de Floride et, une nouvelle fois, ne ressemble aucunement à la version de Disneyland Paris. Et encore une fois, je ne l’ai pas aimée comme peut l’attester cette photo. On prend place à bord d’une fusée pour découvrir le cosmos. Même la musique, qui est censée être un must des parcs Disney, ne m’a pas emballée. Je sais que cette attraction a des fans et même si j’en apprécie l’aspect extérieur, elle reste un gros NON pour moi.

— 5. BIG THUNDER MOUNTAIN /

ALICE IN WONDERLAND

On ne va pas se voiler la face, le meilleur Big Thunder Mountain se trouve à Disneyland Paris. Je n’ai pas eu la (mal)chance d’effectuer la version de Magic Kingdom mais je n’en ai pas entendu que du bien (à prendre avec des pincettes bien évidemment…). Ce BTM est tout simplement mythique grâce à la présence de la chèvre avec son baton de dynamite (si vous savez, vous savez.) J’ai beaucoup apprécié la zone d’embarquement en extérieur (fun fact, je n’ai fait ce ride que de nuit!), les premières grottes avec les nombreux stalactites et stalagmites joliment éclairées ainsi que la dernière montée avec de la fumée (!!!!). C’est une attraction très sympathique mais qui n’a pas la « grandeur » de celle présente à Disneyland Paris. Si vous êtes limités dans le temps, privilégiez des attractions exclusives à Disneyland.

L’attraction Alice au Pays des Merveilles est située (sans surprise) à l’entrée de Fantasyland. J’en profite d’ailleurs pour mentionner les toilettes proches de cette attraction entièrement thématisée. Elles valent le détour ! (Je vous mets ci-dessous une photo de mon amie Laudine pour illustrer ces propos !) L’attraction, qui est un dark ride type Pinocchio ou encore Blanche-Neige à Disneyland Paris a fait ses débuts en Juin 1958. Après avoir pris place à bord d’une chenille colorée, vous serpenterez différents chemins dans les traces d’Alice. Vous découvrirez la maison du Lapin Blanc, les Bois de Tugley ou encore les jardins de la Reine de Cœur. Une très jolie attraction qui vaut clairement le détour même si vous n’êtes pas fan d’Alice au Pays de Merveilles et qui complète parfaitement les Tea Cups situées juste en face !

— 4. MILLENNIUM FALCON : SMUGGLERS RUN —

Bien évidemment qu’une attraction du nouveau land Star Wars Galaxy’s Edge (par pitié, amis francophones, prononcez et écrivez ce « ‘s », je n’en peux plus de voir le nom du land massacré à toutes les sauces…) allait faire partie de ce top ! Il s’agit de la première qui a ouvert dans les deux parcs américains : Millenium Falcon : Smugglers Run. Comme vous l’avez compris, cette attraction nous permet non seulement d’entrer à bord du Faucon Millenium mais surtout de le piloter (pour les petits chanceux) ! Parce que qui n’a jamais rêvé de piloter « le tas de ferraille ». (ça rend vachement moins bien en V.F. !)

L’attraction est déjà particulièrement impressionnante dès l’extérieur. Le Millenium Falcon est posé sur Batuu et on ne peut être qu’impressionné par sa taille ! La file d’attente est immersive et regorge de détails. La salle offrant le pré show fait également intégralement partie du ride. Nous avons effectué cette attraction à deux reprises au cours du mois de Janvier 2020 et avons attendu respectivement 40 et 30 minutes. Pour plus d’informations sur le land Galaxy’s Edge, je vous invite à (re)lire l’article d’Alizée. Gros point positif pour la photo op du jeu d’échecs disponible juste avant d’embarquer ! Immersion à 100% !

Le principe du ride est assez simple. 6 personnes vont prendre place à bord d’un simulateur dans un cockpit. Des rôles seront désignés pour chacun et vous serez répartis par paire. Vous pourrez ainsi incarner soit le rôle de pilote, ingénieur ou encore artilleur. La première fois que nous avons effectué l’attraction, nous étions « Gunner ». Vous devez alors tirer sur des cibles mouvantes à l’aide des boutons qui s’allument à divers moments. La mission est particulièrement interactive et ne pourra se mener à bien qu’en fonction de votre réussite et de celle de toute votre équipe. Oui, il y a de grandes chances que vous deviez partager votre cockpit avec des « étrangers » mais dans notre cas, cela m’a permis de passer un très bon moment. La première fois, nous étions en compagnie d’un jeune garçon et de sa grand-mère, tous deux pilotes. J’ai rarement vu autant d’enthousiasme chez un jeune. La deuxième fois que nous avons ridé Smugglers Run c’était lors de la soirée 80’s Nite et nous étions toutes deux… pilotes ! Je suis fière de vous annoncer que le Faucon est toujours debout ! Si vous souhaitez vous immerger dans cette expérience, je ne peux que vous conseiller la vidéo Ride & Learn des Parcs Disney.

En bref, vous l’avez compris, j’ai beaucoup aimé le principe de cette attraction ! Et si vous souhaitez vous remettre de vos émotions, je vous conseille vivement d’aller boire un coup à Oga’s Cantina !

— 3. SPLASH MOUNTAIN —

Si vous sortez de ce ride sans avoir la banane pour toute la journée, sérieusement… ??? Êtes-vous un grincheux au quotidien? A titre personnel, je dois avouer que je préfère la version de Walt Disney World avec les rondins dont les rangées sont faites pour accueillir deux personnes ainsi que la storyline locale un petit peu moins sombre sur 2 scènes que la version californienne. Suite aux différentes controverses concernant le film La Mélodie du Sud (seule la version animée de ce film est conservée dans les attractions), Disney a annoncé en juin 2020 le retrait de la thématisation de ce dernier au sein de ses parcs. L’attraction sera donc remplacée par La Princesse et la Grenouille ! Si je trouve l’idée particulièrement géniale est adaptée à la continuité de New Orleans Square à Disneyland Resort, j’ai un peu plus de mal avec l’idée de la voir débarquer à Magic Kingdom. J’aurais particulièrement aimé l’idée d’avoir deux versions du même ride comme c’est le cas aujourd’hui avec la Tower of Terror et Mission Breakout ! Mais j’ai vraiment hâte de voir le nouveau ride et de chanter dans le bayou à tue-tête en compagnie de Ray et Louis ! Mais sinon, Splash Mountain, qu’est-ce que c’est?

Ce ride est un savant mélange d’attraction aquatique et de scènes où se succèdent des animatromics sur le thème du film La Mélodie du Sud, un Disney qu’il vaut mieux oublier en 2021 mais dont vous connaissez tous les principaux thèmes musicaux… Splash Mountain reprend l’histoire de Frère Lapin, ce lapin un peu trop orgueilleux qui se fait poursuivre par Frères Renard et Ours et qui réussit à s’échapper de justesse en sautant dans le Briar Patch. Vous ne pourrez pas en sortir sans avoir en tête Zip-A-Dee-Doo-DahHow Do You Do et Everybody Has a Laughin’ Place. #youmightgetwet

— 2. RISE OF THE RESISTANCE —

Rejoignez la Résistance au coeur d’une bataille épique contre le Premier Ordre !

Et quand il y a une attraction de Batuu dans ce top 5, il y en a une autre ! (Mais qui est vraiment surpris????) Rise of the Resistance est littéralement le plat de résistance de Galaxy’s Edge. Son arrivée quelques mois après l’ouverture du land termine le manque d’attractions qu’il pouvait y avoir dans le land. L’attraction a ouvert le 17 Janvier 2020 à Disneyland Resort (quelques semaines après Walt Disney World) et juste 10 jours avant notre première visite sur ce parc. Timing parfait vous voulez dire? La réponse est oui ! (Je n’ai pas eu Haunted Mansion mais j’ai eu ça, donc ça compense largement ^^)

Sachez-le, Rise of the Resistance est une expérience à part entière. De la file d’attente, aux différents pré-shows et à l’attraction en elle-même, vous passerez par de nombreuses émotions et un mix de technologies différentes. De base, c’est un parcours scènique trackless dans le même type que celui de Ratatouille : L’Aventure Totalement Toquée de Rémy. Si vous avez vu la série The Imagineering Story, quelques scènes spoilent l’attraction. Je suis personnellement ravie de ne pas les avoir vues, ça aurait ôté l’effet de surprise (géniale surprise!) que j’ai eu en effectuant l’attraction.

En Janvier 2020, il fallait s’armer de courage et de chance afin d’effectuer Rise of the Resistance. Seules les personnes bénéficiant d’un Boarding Pass pouvaient la rider. Les Boarding Passes étaient mis en ligne à des heures précises au tout début de la journée. Seuls les guests ayant obtenu un Boarding Pass jusqu’au groupe 80 inclus étaient sûrs de pouvoir effectuer l’attraction dans la journée. Au delà, vous pouviez être appelé en fonction des disponibilités toujours par ordre chornologique. NB : le boarding pass n’est en aucun cas un fastpass.

Lors de notre première visite à Rise of the Resistance, nous avons effectué environ 30 à 35 minutes d’attente avant d’atteindre la première partie du ride (le pré-show). La deuxième fois, nous n’avons pas effectué de file d’attente car, étant dans le groupe 7, nous avons directement été appelées. Personnellement, j’ai trouvé intéressant d’attendre dans la file car cela m’a permis de découvrir toutes les ___ mis en place (Je n’ai toujours pas effectué la file d’attente de Flight of Passage qui à elle seule vaut le coup d’œil d’après tous les retours que j’ai reçus. J’avoue que l’appel du Fastpass a été plus important que tout pour ce ride !). A ce jour, ce système est toujours valable afin de pouvoir espérer monter à bord de l’attraction. Je tiens également à signaler que sa file d’attente est particulièrement bien faite et construite pour les très longues attentes : des bancs sont mis en place quasi partout à l’intérieur pour vous permettre de vous reposer.

Le pitch : nous recevons une mission de la part de BB8 via un hologramme de Rey. Nous sommes tous désormais des recrues de… la Résistance (oui, vous l’avez vue venir celle-là, non?) Après un parcours pédestre assez long et plein de rebondissements, nous atteignons

SPOILERS : Dans cette partie, je donnerai mon avis sur le ride avec spoilers donc si vous tenez absolument à ne pas connaître le contenu du ride : passez votre chemin. Un savant mélange de plusieurs technologies. on y mélange le savoir-faire de Ratatouille, mais aussi un peu de la TOT avec des effets spéciaux fantastiques. Les animatronics sont quant à eux, bien maîtrisés.

A la question ai-je aimé Rise of the Resistance? La réponse est directement disponible dans la photo ci-dessous :

— 1. INDIANA JONES’ ADVENTURES —

Si vous me connaissez, vous savez que je suis absolument fan de la trilogie Indiana Jones (ah bon? y’a un quatrième… NON!) et que j’ai même très longtemps souhaité être archéologue sûrement grâce à Indie lui-même. Je vous vois venir! « Oui mais on a déjà une attraction Indiana Jonaes à DLP. ». Non ! Le ride Indiana Jones à Disneyland Resort n’a strictement rien à voir avec celui de Disneyland Paris.

Indiana Jone’s Adventures est situé dans le land Adventureland et s’intègre parfaitement à celui-ci. D’ailleurs au passage, j’en profite pour rappeler la beauté de ce land particulièrement bien détaillé et dont j’ai adoré la Tree House rethématisée d’après le film d’animation Tarzan.

J’ai beaucoup apprécié la file d’attente dont vous effectuerez un petit bout (la partie la plus intéressante) même en ayant un Fast Pass. Elle est 100% immersive car on entre dans un temple (pour ceux qui n’ont pas de Fast Pass, elle commence directement dans la jungle.) avec de nombreux pièges à éviter, un film pré-show absolument génial avec Sallah (que l’on avait rencontré dans Indiana Jones et Les Aventuriers de l’Arche Perdue) ainsi qu’une gare d’embarquement géniale. Petite précision : les costumes des Cast Members sont absolument bien détaillés et immersifs. Contrairement à Disneyland Paris, je trouve personnellement les costumes de CM assez peu réussis dans les parcs US donc ceci mérite d’être mentionné ! On embarque dans une superbe voiture qui n’est pas sans nous rappeler celle utilisée dans l’attraction Dinosaur à Animal Kingdom, une attraction que j’avais également beaucoup appréciée ! Car oui, le système de ce dark ride est le même ! La spécificité de la version Indiana Jones est le fait que les voitures évoluent principalement dans une grande salle centrale mais surtout, l’immersion provient du système de rire utilisé pour les voitures : Enhanced Motion Vehicle. On est secoués à chaque soubresaut, ce qui renforce l’impression d’être à bord d’une jeep en plein milieu de la jungle indienne.

Pour le Pitch : Indiana Jones Adventure: Temple of the Forbidden Eye se déroule en Inde en 1935. Indiana Jones a retrouvé les fragments d’une ancienne carte détaillant la localisation d’un ancien temple de la région Bengale : The Temple of the Forbidden Eye. Ce dernier renferme des trésors et de nombreux artefacts enfouis sous la vase après une inondation il y a plus de deux mille ans. J’adore le fait qu’il s’agisse d’une aventure exclusive au parc et non une reproduction d’un film de la trilogie. (D’ailleurs, quel est votre opus favori? Le mien reste définitivement La Dernière Croisade et aussi l’objet de mon obsession pour Petra…)

C’était clairement ma meilleure surprise de ce parc et je ne m’attendais pas à apprécier autant cette attraction! Il y avait de nombreuses rumeurs concernant la réhabilitation de cette dernière pour fin janvier 2020. Suis-je déçue de ne pas avoir pu découvrir la version californienne de Haunted Mansion? Oui ! Mais avec le recul, je suis ra-vie d’avoir pu effectuer le ride Indiana Jones’ Adventures qui fut une découverte parfaite !

Bravo, vous êtes arrivé au bout de cet article qui était un tantinet long mais dont j’espère, vous avez apprécié la lecture !

Et maintenant, ma question est :

Quelles sont vos attractions favorites du parc Disneyland?

Et sinon, lesquelles vous font rêver?

RETROUVEZ TOUS LES ARTICLES SUR DISNEYLAND RESORT ICI


3 réflexions sur “TOP 5 Attractions Disneyland Park {Disneyland Resort}

  1. Merci pour cet article qui m’a donné un grand sourire du début à la fin : si je pouvais passer ma vie enfermée dans un « truc abstrait » ce serait : la nostalgie.

    Merci pour tous les clins d’oeils et liens d’articles ! Storybook Canal Land m’a beaucoup plu également, surtout la représentation d’Arendelle (surprenant non ?) qui m’a époustouflée.
    Cette version d’It’s a Small World est vraiment ma préférée pour l’instant, je fonds d’amour devant sa façade et j’adore l’intégration des personnages Disney à l’intérieur, il en est de même à Tokyo donc j’aimerais beaucoup faire cette version moi aussi !
    Matterhorn : je crois que c’est mon attraction Mountain préférée avec le recul !
    Je lève les deux mains pour New Orleans Square, quel land magnifique !
    Ta tête dans Space Mountain : mythique. Quelle horreur cette attraction, c’est un double, triple, quadruple NON pour moi.
    Je salive encore et toujours devant tes textes et photos sur Galaxy’S (il est assez visible le S là ? :p) Edge, j’ai tellement hâte de découvrir tout ça et d’y consacrer une journée entière !

    Je lève aussi les deux mains pour Adventureland qui est très bien réussi / équilibré dans les différents univers qu’il représente, gros coup de coeur. C’est fou mais Indiana Jones Adventure m’a tellement marquée que c’était comme un choc émotionnel violent qui me fait toujours oublier qu’elle existe ! Très impressionnante, réaliste, flippante (les serpents, au secours), elle est aussi dans mon top 3 quand je ne l’oublie pas, avec Haunted Mansion et Mr Toad Wild Ride !

    J'aime

  2. J’ai adoré lire ton article et découvrir ton avis sur chacune des attractions. Je rêve de découvrir cette version d’Indiana Jones qui semble mille fois meilleure que celle de Disneyland Paris ! Et évidemment les nouvelles attractions de Star Wars Galaxy’s Edge !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s